Poster un commentaire

300 : LA NAISSANCE D’UN EMPIRE

1

UN FILM DE NOAM MUNRO / AVEC SULLIVAN STAPLETON, EVA GREEN ET RODRIGO SANTORO

DUREE: 102 MN / DATE DE SORTIE: LE 05 03 2014

En l’an 490 avant J.C., les troupes athéniennes doivent contrer les attaques de l’empire Perse. Une grande bataille se prépare. Non loin d’Athènes, à 42 km au nord, Marathon est l’un des derniers remparts protégeant la grande Athènes. Les Perses sont nombreux, beaucoup plus nombreux que les Athéniens, qui vont devoir faire appel aux Spartiates pour les aider.

7 ans après la sortie de l’adaptation réussie, burnée et très (trop) esthétisante de Zack Snyder du roman graphique culte de Frank Miller: 300, inutile de nier l’excitation teintée de fébrilité de l’équipe de Cinevibe à l’approche de cette salle obscure mère de tous les fantasmes. Là ou le réalisateur de l’indigent Sucker punch ou de la bonne surprise L’Armée de morts était parvenu à un tour de force exaltant et charismatique (Merci Gégé), on se demandait ce que pourrait alors offrir une suite mercantile sans son metteur en scène (ici producteur et scénariste) ou son casting de base (on troque ici un Fassbender pour Callan Mulvey de Hartley, cœurs à vif). Bref, pas forcément folichon tout ça… On change donc ici de directeur photo, de cast, de réal (Noam Munro est l’auteur de l’insipide Smart People) pour un résultat…Somme toute à la hauteur de nos attentes. Alors que le premier film bénéficiait d’un matériau de base exceptionnel (une habitude chez Snyder (cf. Watchmen, Zombie ou Superman) nous donnant la certitude qu’il est plus un metteur en scène (certes surdoué) qu’un conteur d’histoire et ayant rapporté à l’époque 465 millions de dollars pour un budget de 65, on se doutait que les caisses enregistreuses finiraient par crier famine… Non content de tirer enseignement de reproches pas forcément injustifiés sur le premier opus (vision des perses déshumanisés ou d’un leader… controversé au Moyen-Orient) et à l’image de l’auteur du Graphic Novel: le projet, maintes fois remanié de préquel pour devenir suite se voulait vraiment casse-gueule… Mais assez tergiversé: qu’a vraiment dans le ventre ce 300 : Naissance d’un empire ?

Autant le dire de suite, le film n’arrive pas à la cheville de son prédécesseur. Ni en termes d’ampleur (on compte deux plans véritablement ambitieux et basta), ni en termes d’interprétation (Lena Headey sous exploitée, Callan Mulvey, mauvaise langue que nous sommes, vole la vedette à son leader), ni au niveau de l’implication émotionnelle. On subit donc avec détachement un clip d’1h40 dans une 3D sombre, inutile, gadget ou un sous titrage à la limite du visible. Ajoutant à cela quelques moments embarrassants comme Sullivan Stapleton à cheval qui se prend pour Legolas ou une scène de sexe WTF risible (elle trouvera bien entendu ses aficionados), voilà qui commence à alourdir fortement le bilan de ce 300 sans saveur ni originalité… Reste en toute honnêteté quelques moments de bravoures lors des batailles navales et une Eva Green plutôt impliquée dans son rôle de vengeresse sans pitié. C’est peu. Sacrifiant sur l’autel du pompier une véritable vision épique et une écriture sans aucun enjeu scénaristique, le « produit » agace et met à mort un spectateur désormais sourd (envolées lyriques ? Non, simplement bas de gamme, le bouton poussé jusqu’à 11 !)  et déçu. En bref, ce trailer de jeux vidéo (on pense souvent à Rise) se suffira largement à lui-même quand vous tomberez dessus par hasard sur TF1. Pour le reste, retournez voir du vrai bon matos comme Game of Thrones ou Rome.

EN RESUME:

Aussi moche que le premier épisode de la série Spartacus, 300: Naissance d’un empire vomit son indigestion numérique à nos yeux décontenancés. Assumant parfois son côté WTF, c’est seulement là qu’il en devient excusable. Pour le reste, on s’attendait à une prise de pouvoir féminine, on se contentera, en 2D si vous voulez y voir quelque chose, de la poitrine d’Eva Green. Pas mal certes, mais c’est tout de même cher payé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :