Poster un commentaire

INJECTION : TOME 1

Sans titre.png

Dessinateur : Declan Shalvey

Scénariste : Warren Ellis

128 pages

Date de sortie : 20 janvier 2017

Collection : URBAN INDIES

3/6

Synopsis : Cinq génies sont invités à jouer les apprentis sorciers et à inventer, littéralement, la prochaine évolution technique de l’homme afin de permettre à celui-ci de poursuivre son évolution. Mais le résultat de leur démarche dépasse toutes leurs espérances, ou plutôt leurs peurs les plus profondes.

LA TAUPE SORTIE D’ASILE

Une création de Warren Ellis est toujours un évènement. Planetary, Trees ou le génialissime Transmetropolitan : le romancier – scénariste surdoué, également source d’inspiration pour le  cinéma (Red, Iron Man 3), est une référence. Touche à tout auteur d’articles sur les nouvelles technologies, l’érudition du bonhomme l’a visiblement servi pour imaginer ce récit particulièrement tordu et hermétique. Épaulé par l’auteur irlandais Declan Shalvey à l’univers particulièrement sombre et désenchanté (Freakshow, Sweeney Todd, le spin off de 28 Jours plus tard) et déjà bras droit sur Marvel Moon Knight, le tout distribué par l’excellent éditeur Urban Comics… Impossible de le nier, on bave ici d’impatience à la réception du comic book tant la dream tream promet tous les fantasmes. Et pourtant… Particulièrement ambitieuses (prétentieuses ?), les thématiques avec lesquels jongle le scénariste font forcément écho dans un monde en pleine mutation, en pleine crise identitaire face à une science toute puissante, entre fascination et défiance, méfiance et abandon. Dans un élan parfaitement cohérent, la bande dessinée commence avec moult précautions à poser les bases d’un monde particulièrement complexe. Une équipe de scientifique aux motivations obscurs, une organisation secrète mystérieuse, un puzzle qui avance lentement vers des enjeux planétaires, force est de constater qu’on avance à tâtons dès les premières lignes. Le style est magnifique, le découpage impeccable mais l’exposition des faits, et c’est voulu, est toutefois sacrément éprouvante. N’est pas Ghost in the shell qui veut. Rugueuse, exigeante, au crayonné minérale hypnotisant, nul doute que certains poseront les mains sur Injection en lisant le nom d’Ellis mais n’iront pas plus loin que quelques pages. Malgré toutes ces réticences ce serait un tort.

 LA MÉMOIRE DANS LES VEINES

Car le parti pris d’Ellis, notamment son refus d’une structure linéaire classique fait grandir l’aventure. Débarqué dans un asile sans sommation, encore dérouté par un propos écologique inquiétant et une nébuleuse corporation, le récit sera visiblement exigeant et demandera une implication totale de son lectorat. On navigue en eaux troubles quand à cette fameuse « injection », ces pouvoirs inexpliqués et ces héros qui n’en sont pas (encore l’amour d’Ellis pour les « sans voix »). Heureusement magnifiés par la coloriste Jodie Bellaire, elle aussi bourrée  de talent, on persiste.  Complexe à résumer et à exposer, Ellis le génie distille son œuvre comme bon lui semble. Il conviendra à l’évidence de juger sa création une fois le mot « FIN » imprimé. Jeu de piste souvent déroutant, ce 3/6 est donc à entendre comme un ‘wait and see’… Des personnages brisés par la vie, certaines cases éblouissantes (le fight) et une histoire qui ne prend pas ses lecteurs pour des abrutis : ce n’est déjà pas si mal. Ajoutant à cela un graphisme d’orfèvre, une évolution constante de l’intrigue entre occultisme et sf, espionnage et magie ou une écriture mature de personnages intrigants : on laisse la porte ouverte à une suite très attendue.

A ne pas mettre dans toute les mains, nécessitant un minimum d’implication pour digérer les flashbacks et les questions sans réponses, ce premier tome est un vrai travail d’équipe. Le trait illustrant à merveille les fulgurances de l’auteur, avançons alors à pas feutrés car on tient peut-être là un futur classique si le dynamisme du second tome laisse exploser sa rage. Affaire à suivre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :