jeu vidéo

SNIPER GHOST WARRIOR 3

Troisième opus d’une franchise pas franchement sexy (écoulée tout de même à plus de 5 millions d’exemplaires) et dont les première séquence de gameplay furent dévoilées lors de l’E3 2015, Sniper GW3 s’offre un virage à 180 degrés et lorgne visiblement vers le cador du genre: Far Cry 3. Monde «ouvert» en vue FPS, jungles luxuriantes, plans d’eau, l’espionne Raquel et ses énormes nichons («Les gars, qui a poussé le bouton de modélisation en mode Lara Croft?») ou bases militaires saupoudrées de mercenaires surarmés en sus.. SGW3 est un pot pourri, sans jeu de mots, plus ou moins hasardeux jonglant avec le pur jeu de tir (nous en reparlerons), l’infiltration (désolé pour tous les aficionados de Sam Fisher ou d’Hitman car nous ne jouons ici pas dans la même cour) ou la découverte. Un jeu prometteur ou tout du moins ambitieux. Verdict

Publicités

KONA

Comme évoqué plus haut, la technique n’est pas le point fort du titre. Bien qu’on ne s’attende pas à de la 4K, du 60 FPS constant ou des textures de végétation vivantes et indépendantes, force est de constater que malgré une DA passe – partout plutôt jolie à parcourir, le titre ne brille pas par son avant-gardisme.