série

Séries-Mania 2016: saison 7

Septième saison du festival. C’est donc toujours dans l’insupportable Forum des halles à Paris qu’il fallait se rendre du 15 au 24 avril 2016. Vous pouviez alors, gratuitement, profiter d’une sélection dantesque et sacrément alléchante de nouvelles productions télévisuelles. Grand-messe aujourd’hui incontournable pour le public et les professionnels, l’évènement est devenu le graal des cinéphiles pour que tous puissent échanger, acheter, diffuser, promouvoir ou simplement découvrir ». FRENETIC ARTS y était et vous donne un aperçu forcément non exhaustif de ce nouveau chapitre.

Publicités

GLUE SAISON 1

Entre polar pour les 12/18 et tranche de vie bucolique pour citadins blasés, Glue n’arrive pas à la cheville de la première saison de The Killing par exemple. On vous la conseille toutefois pour enchainer les 8 épisodes lors d’un week-end pluvieux, la distribution et l’écriture étant de qualité. Au moins pour enterrer le mépris d’insupportables bobos et rendre enfin hommage aux courageux qui nous nourrissent au quotidien. Rien de plus

HOMELAND SAISON 4

Relecture courageuse et virage à 2000 degrés de sa génétique scénaristique, road trip éprouvant entre bipolarité omniprésente et traumatisme post 11 septembre, ce théâtre du cynisme (même si l’on doute de la pertinence de la caractérisation du Pakistan) a le mérite de se mettre en danger. La boucle est bouclée, le fond et la forme s’entremêlent. Un cabinet des curiosités qui mérite le détour et que l’on vous décrit avec la plus grande prudence, l’écriture de son intrigue demeurant l’intérêt principal de votre abandon.

TWIN PEAKS: LA SERIE

Unique en son genre, autocritique, avant-gardiste et définitivement culte, Twin Peaks n’est, à l’instar de la bourgade dont elle conte le récit, que la somme de ces avis contrastés, de ces destins contrariés, de ces mises en abyme intrigantes. Une date dans l’histoire de la petite lucarne qui, sans être consensuelle, réussit le pari de provoquer une vraie tendresse chez ses détracteurs

Dr HOUSE – Saison 5